Capgemini se renforce dans les tests de logiciels

— 

Capgemini a annoncé ce jeudi le rachat pour un montant non divulgué la société australienne Nu Solutions, forte de 75 consultants. "Grâce à cette acquisition, Capgemini renforcera, d'une part, son portefeuille de clients dans le secteur des services financiers et, d'autre part, sa présence dans le secteur public australien", explique le groupe dans un communiqué de presse.

Une porte-parole du groupe a indiqué à E24 que le montant de l'opération s'élève à "quelques millions d'euros". Capgemini emploie déjà 7.000 personnes dans les tests logiciels.

Cette activité représentait en 2007 un chiffre d'affaires de 440 millions de dollars pour Capgemini, a indiqué la porte-parole. Le français est le plus gros acteur de ce marché estimé à 29 milliards de dollars, selon le cabinet d'étude Nelson Hall. Sur ce marché, Capgemini est en concurrence avec d'autres grands groupes de services informatiques, tels l'américain IBM ou les indiens Tata Consultancy Services et Wipro.

Nelson Hall prévoit que le marché des tests logiciels atteindra 37,6 milliards de dollars en 2012, offrant une croissance de 5% par an en moyenne aux acteurs de l'industrie.

Les services financiers et les télécommunications sont les segments du marché qui consomment le plus de tests.