NEC se défait de 20.000 postes

E24 avec AFP

— 

Le groupe d'électronique et télécommunications japonais NEC a annoncé vendredi 30 janvier la suppression de 20.000 postes dans le monde, après avoir fait état de prévisions de pertes massives. NEC a révisé drastiquement ses estimations financières pour l'exercice 2008-2009. Il s'attend désormais à un énorme déficit annuel de 290 milliards de yens (2,4 milliards d'euros).

Le groupe, très éclaté, a cumulé les adversités, comme la plupart de ses compatriotes du même secteur: chute des commandes, hausse du yen, nombreuses petites filiales fragilisées par la crise mondiale et dont la trésorerie vient à manquer, etc.

Deux des trois plus importantes activités de NEC, les appareils informatiques grand public et les composants électroniques, ont été fortement déficitaires au cours du troisième trimestre, alors qu'elles venaient à peine de reprendre des couleurs après une cure d'amaigrissement et diverses autres mesures prises ces dernières années par le groupe.