John Thain de nouveau convoqué

— 

L'ex patron de Merrill Lynch est de nouveau convoqué par la justice américaine pour s'expliquer sur la politique de distribution de bonus de sa banque, peu avant que ne soit finalisé son rachat par Bank of America. La justice souhaite obtenir les noms des bénéficiaires des bonus versés. John Thain, qui a déjà été cité à comparaître, s'est retranché derrière la protection de la vie privée pour ne pas divulguer ces informations et a indiqué que Bank of America lui avait demandé de ne rien dire, selon le Wall Street Journal.

Un juge de la cour suprême de l'Etat de New York, Bernard J. Frield, l'a néamoins obligé à répondre à une convocation de la justice pour s'expliquer sur ce sujet. Le juge a également demandé à Andrew Cuomo, le procureur de l'Etat de New York en charge de l'enquête de ne pas divulguer des informations confidentielles dont il pourrait avoir connaissance dans le cadre de son investigation.

Merrill Lynch a maintenu le versement d'un bonus de 3,6 milliards de dollars à ses salariés, dont une part importante aux dirigeants de la banque, quelques semaines avant que ne soient révélées des pertes astronomiques au sein de l'établissement, obligeant son repreneur à quémander l'aide du gouvernement américain.

John Thain a été contraint de quitter Bank of America en décembre dernier, alors qu'on lui avait confié la direction des opérations de banque d'investissement de l'établissement basé à Charlotteville. En début de semaine, Kenneth Lewis, le patron de Bank of America, a été lui aussi convoqué par la justice américaine pour donner sa version des faits. L'affaire fait grand bruit aux Etats-Unis, depuis sa révélation par la presse et constitue un terrain qu'exploite pleinement Andrew Cuomo.