Porsche continue sa chute

E.M. avec AFP

— 

Le constructeur allemand de voitures de sport Porsche a annoncé jeudi une perte imposable de 4,4 milliards d'euros sur l'exercice 2008/2009, clos fin juillet, contre un bénéfice de plus de 8,6 milliards d'euros lors de l'exercice précédent.

La cause principale en est l'échec de son rachat de Volkswagen, dont Porsche possédait des options sur actions dans l'espoir de racheter le numéro un européen de l'automobile.

Mais c'est finalement Volkswagen qui va racheter Porsche, et le fabricant de bolides a dû céder une grande partie de ses options à l'émirat du Qatar, qui possèdera 17% du nouvel ensemble Volkswagen-Porsche. Cette cession a entraîné de fortes dépréciations dans les comptes de Porsche. Fin juillet, Porsche avait déjà prévenu s'attendre à une perte imposable de 5 milliards d'euros maximum.