Wall Street au-dessus des 10.000 points

Jocelyn Jovène

— 

Effacé la crise financière ? L’indice Dow Jones Industrial Average, l’un des indicateurs vedettes de la santé de la Bourse américaine, s’est maintenu une grande partie de la séance de mercredi au-dessus des 10.000 points, pour clôturer à 10.015,86 points. Le 9 mars, au plus bas de l’année, il cotait 6.547,05 points.

Le Dow Jones retrouve ainsi son niveau du 7 octobre 2008, peu de temps après la faillite de Lehman Brothers qui avait précipité Wall Street au bord du gouffre et obligé de nombreux gouvernements à intervenir pour soutenir leur industrie bancaire.

Au cours de la séance de mercredi, l'indice américain a gagné 1,47%, sa plus forte hausse en une séance depuis le 21 août. Derrière ce mouvement de hausse figurent des résultats meilleurs qu'attendus, comme ceux du fabricant de puces Intel ou de la banque JPMorgan, et des commentaires plutôt optimistes des dirigeants de ces entreprises.

Débat

Un certain consensus émerge chez les économistes et les pouvoirs publics pour dire que l'économie américaine se redresse, mais le débat reste entier sur la durée de la reprise et, surtout, sur sa vigueur.

Certains analystes rappellent que ce n'est pas la première fois que le Dow Jones passe la barre symbolique des 10.000 points. Il l'avait ainsi fait en mars 1999, un an avant l'éclatement de la bulle liée aux valeurs Internet.

A plus long terme, de nombreux problèmes subsistent - les créances douteuses dans les bilans des banques, l'incertitude sur l'évolution du marché immobilier américain, qui se stabilise, ou le surendettement de l'économie américaine et les déficits astronomiques des Etats.