CAC 40: bénéfices en baisse de 40%

Jocelyn Jovène

— 

L'année 2008 sera à oublier. Les entreprises composant l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris ont vu leur résultat net cumulé fondre de 40% à 56,5 milliards d'euros, contre 94,8 milliards d'euros en 2007, selon les données recuillies par E24. Une performance en ligne avec la chute de la Bourse de Paris, qui a atteint 42% l'an dernier.

En tête des baisses, les banques (BNP Paribas, Crédit Agricole, Dexia, Société Générale) et l'assurance (AXA), principales victimes de la crise financière, qui ont vu en un an leur bénéfice net cumulé fondre de 21 milliards d'euros à 3,7 milliards, soit un plongeon de 82,6%. Le record de perte revient à Alcatel-Lucent, dont les comptes ont été passés à la paille de fer par la nouvelle équipe de direction.

Sur 40 sociétés constituant l'indice, 15 ont vu leur résultat net rester stable ou croître, les records de hausse sont souvent le fruit d'une base de comparaison favorable (cas de Société Générale), des effets de la croissance externe (Unibail-Rodamco ou GDF-Suez), ou d'un exercice décalé (Alstom). Les autres sociétés comme Bouygues, Capgemini, Essilor, LVMH, Pernod Ricard, PPR, Schneider Electric ou Vinci ont réussi à tirer leur épingle du jeu, même si tous ont subi une nette détérioration de leur activité au cours du quatrième trimestre 2008.

Sources: Résultat net part du groupe publié, tiré des communiqués et des rapports financiers des sociétés. Données en milliards d'euros au 31 décembre 2008 sauf pour Air France-KLM (9 mois au 30 septembre 2008), Alstom (31 mars 2008) et Pernod Ricard (30 juin). Résultats d'ArcelorMittal et de STMicroelectronics convertis sur la base du taux de change moyen de 2007 et 2008.