L'Autorité de la concurrence est instaurée

E24 avec AFP

— 

Bruno Lasserre a été nommé à la tête de l'Autorité de la concurrence, a annoncé mardi 14 janvier, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, lors du lancement de cette nouvelle instance. Instaurée par la Loi de modernisation de l'économie (LME), l'Autorité remplace le Conseil de la concurrence.

Elle est dotée de prérogatives élargies par rapport à son prédécesseur. Le nouvel organisme sera ainsi seul chargé des contrôles de concentration, en cas de fusion entre entreprises, une prérogative auparavant rattachée au ministre de l'Economie, via la DGCCRF. Il disposera en outre de ses propres moyens pour mener ses enquêtes, jusqu'alors confiées à la direction de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), et continuera d'instruire et de décider d'éventuelles sanctions.

Bruno Lasserre, 55 ans, dirigeait le Conseil de la concurrence depuis 2004. Enarque (promotion Pierre Mendès France 1978), il débute sa carrière comme auditeur au Conseil d'Etat, puis occupe diverses fonctions à France Télécom, au ministère des Postes et Télécommunications, avant d'intégrer le Conseil de la concurrence en 1998.