Morgan Stanley va licencier plus de 5% de ses employés

E24 avec AFP

— 

La banque d'affaires américaine Morgan Stanley envisage de licencier "plus de 5%" de ses 47.000 employés, soit plus de 2.300 d'entre eux, et sa concurrente Goldman Sachs réfléchit également à des réductions de postes, a indiqué vendredi le Wall Street Journal. Morgan Stanley, qui avait déjà licencié quelque 7.000 personnes en novembre et décembre 2008, "pourrait décider une nouvelle vague de suppressions de postes dans les deux prochaines semaines", a avancé le quotidien économique, citant des personnes proches du dossier.

Selon le journal, ces réductions "pourraient concerner un large éventails de métiers du +back office+ (service d'appui) et de fonctions support attachées aux technologies et infrastructures", mais également les opérateurs de marché, dont les prises de risques "ont perdu les faveurs des régulateurs et des investisseurs".

Goldman Sachs, après une

réduction de 10%
de ses effectifs en 2008 (plus de 3.000 emplois), réfléchit de son côté à de nouvelles suppressions, a ajouté le Wall Street Journal, citant là-aussi une personne proche du dossier, mais sans donner d'estimation chiffrée. Les deux établissements n'ont encore arrêté aucune décision, a toutefois souligné le journal économique. Par ailleurs, les 8.400 employés des activités de courtage pour particuliers de Morgan Stanley devraient être épargnés, a estimé le quotidien. La banque avait annoncé mi-janvier s'être mise d'accord avec sa concurrente Citigroup pour la
fusion prochaine
de leurs activités de courtage.