Volkswagen bouderait Magna

G. G. avec AFP

— 

Mesure de rétorsion? Protection de secrets industriels? Volkswagen envisage d'arrêter ses commandes auprès de l'équipementier canadien Magna. Le géant allemand de l'automobile considère désormais ce dernier comme un concurrent depuis qu'il a racheté Opel, affirme le magazine Der Spiegel.

"Une rencontre est prévue dans les prochains jours entre le directeur des achats de VW, Francisco Garcia Sanz, et le patron de Magna, Siegfried Wolf", affirme l'hebdomadaire. Volkswagen, qui achète chaque année pour deux milliards d'euros de composants Magna, "veut fortement réduire ses achats, voire les arrêter complètement", ajoute le Spiegel.

Le géant de Wolfsburg veut notamment éviter que Magna puisse déduire, à partir des commandes qui lui sont passées, certaines caractéristiques des futurs modèles de VW. Le constructeur voudrait ainsi protéger ses secrets industriels.

Cette menace de boycott vaudrait également pour les commandes passées à Magna par Porsche, marque du groupe Volkswagen. Cette semaine, le groupe Chrysler avait déjà annoncé qu'il ne renouvellerait pas son contrat avec Magna pour la construction de voitures pour le marché européen.