Les défaillances d'entreprises ont augmenté sur 12 mois

E24 avec AFP

— 

Bien avant que l'on ne parle de crise généralisée, le nombre de défaillances d'entreprises aurait pu mettre la puce à l'oreille. Ce nombre a en effet augmenté sur les douze derniers mois, de mai 2007 à mai 2008 de 8,9%. Et il devrait continuer de croître après l'été, malgré une baisse ponctuelle des statistiques au mois de mai (-8,9%), a indiqué l'Insee jeudi 23 octobre. "Il ne faut pas accorder une importance économique trop forte à cette baisse du mois de mai", imputable à des effets statistiques, a expliqué Jean-Marc Béguin, directeur des statistiques d'entreprises à l'Insee. Le nombre de défaillances d'entreprises pourrait "augmenter à nouveau" en juin, et "croître encore après l'été", a-t-il averti.

Grimace

Sur douze mois, l'augmentation des défaillances est "significative" dans la construction (+22,1%), a indiqué Jean-Marc Béguin. Les défaillances continuent également de se succéder dans les secteurs de l'immobilier (+24,2%) et des services aux particuliers (+11,1%), avec un pic à +11,2% pour les hôtels, cafés et restaurants.

Sourire

Les défaillances diminuent en revanche sur un an dans les industries hors agroalimentaire (-10,6%) et le secteur de l'éducation, la santé et l'action sociale (-9,4%).

Les grandes aussi

Une étude réalisée plus tôt en octobre par la société Altares avait indiqué que les défaillances d'entreprises ont augmenté de 17% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent avec 11.407 procédures, un niveau jamais atteint depuis onze ans, et touchent désormais aussi les grandes entreprises.

L'assureur-crédit Coface avait pour sa part dévoilé mardi une hausse des impayés des entreprises, qui ont bondi de 125% au troisième trimestre et devraient atteindre un pic en décembre ou janvier. Cet indicateur reflète plus fidèlement la situation économique que les défaillances d'entreprises, selon la Coface.