Toyota mise sur une baisse de 30% du marché européen en 2009

E24 avec AFP

— 

Le salon de l'automobile de Genève s'ouvre dans un climat délétère pour les constructeurs automobile. Toyota n'a pas caché son pessimisme: "notre prévision de marché sur la grande Europe est de l'ordre de 15 millions au lieu de 21 millions l'année dernière, ce qui correspond à une baisse de 30%", a expliqué Thierry Dombreval. La production mondiale du nippon devrait chuter de 12% cette année.

Toyota, qui vient de demander l'aide du gouvernement nippon pour soutenir sa trésorerie, ne prévoit toutefois pas d'amélioration globale avant deux ans avec des ventes européennes pour 2010 à un "niveau comparable à 2009 ou légèrement inférieur, qui pourra descendre à 14 millions", a fait savoir Thierry Dombreval qui n'attend pas de "signaux de reprise" avant fin 2010, "plutôt début 2011".

Malgré les difficultés engendrées par le ralentissement économique qui frappe de plein fouet le secteur de l'automobile mondial, Toyota prévoit "un volume à 6 chiffres" en Europe pour l'année calendaire 2009 ainsi que 6% de part de marché contre 5,3% l'année dernière, grâce au lancement des nouveaux modèles de Prius et Verso.

"Ca nous paraît faisable, les prises de commandes sont d'une manière générale plutôt pas mal" pour les deux premiers mois de l'année, a encore indiqué Thierry Dombreval soulignant que le mois de février avait été exceptionnel en Allemagne grâce notamment à la prime à la casse.

Le constructeur japonais présentait sa nouvelle Prius hybride dont la consommation a été réduite à 3,9 litres pour 100 km et les émissions de CO2 à 89g/km. Il compte vendre en Europe entre 50.000 et 60.000 modèles sur une année pleine. De même que pour la nouvelle Verso, monospace "qui est sur un segment fragile" en ce moment.