Le prix des cigarettes n'augmentera pas

T.V

— 

La hausse prévue du prix des cigarettes sera finalement ajournée, croit savoir Les Echos. Initialement attendue le 5 octobre, la décision sur le nouveau prix du paquet de cigarette, fixé par décret après consultation des professionnels du secteur, "devrait attendre que le président de la République ait prononcé son discours sur le plan cancer 2, à la fin du mois d'octobre", indique le quotidien.

Les fabricants de tabac réclamaient une hausse de 6% du paquet à 5,60 euros au grand dam des buralistes reçus à l'Elysée, le 14 septembre. La dernière hausse des cigarettes remonte à deux ans. Le sujet fait polémique: les buralistes ne souhaitent pas que l'augmentation dépasse les 6%, tandis que les associations antitabac et le ministère de la Santé estiment que seule une hausse supérieure à 10% et répétée chaque année peut contribuer à faire baisser les ventes.

Le ministre du Budget Eric Woerth avait confirmé début septembre que les fabricants de cigarettes avaient demandé une augmentation du prix du tabac, sans en préciser le taux.

Le prix du tabac est libre, les douanes sont seulement chargées de vérifier que les fabricants ne comptent pas vendre en dessous d'un prix de seuil, tarif défini notamment pour des motifs de santé publique. Ce prix est actuellement fixé à 4,79 euros pour un paquet et 4,58 euros pour une blague à tabac. Il va évoluer en fonction des augmentations demandées par certains cigarettiers.Les prix des produits du tabac peuvent être revus chaque trimestre.