Baisse de régime pour Dassault Aviation

E24 avec AFP

— 

"Dassault Aviation va ralentir les cadences de production de ses jets d'affaires Falcon", a indiqué lundi 19 janvier un porte-parole du groupe, confirmant partiellement un article du quotidien Les Echos, sans donner de détail chiffré. "D'une manière générale, nous faisons plus que jamais attention à nos coûts et on ne va pas grossir les effectifs mais il n'y a aucun plan de licenciement prévu", a-t-il ajouté.

Selon un compte-rendu syndical d'un récent comité central d'entreprise, les cadences de production du Falcon vont être réajustées "de 12 à 8 par mois à mi-2011". Actuellement, l'avionneur produit par mois 9 Falcon --la vache à la lait du groupe-- et avait prévu d'arriver à 11 en 2011, a dit le porte-parole. "Les effectifs 'intérimaires' vont être réajustés à la baisse dans les établissements. La sous-traitance sera maintenue", indique le compte-rendu syndical.

Selon les syndicats, "le lancement du Falcon SMS, le futur jet d'affaires de milieu de gamme est reporté à une date ultérieure". "Comme le marché est en train de ralentir, on préfère affiner la définition de l'appareil pour que l'avion colle bien au marché", a expliqué le porte-parole de l'avionneur. En ce qui concerne l'avion de combat polyvalent Rafale, que le constructeur n'a pas encore réussi à exporter, les cadences de production devraient également être légèrement réduites, selon le communiqué syndical. "La cadence sera d'un Rafale par mois à partir de 2010, sauf si un contrat 'export' aboutissait en 2009", est-il écrit. Actuellement Dassault en produit 1,25 par mois.