La prime à la casse maintenue jusqu'en 2011 ?

— 

Bercy est prêt à prolonger la prime à la casse jusqu'en 2011. C'est ce qu'a affirmé la ministre de l'économie Christine Lagarde, dans un entretien accordé à l'agence Reuters.

"Nous envisageons deux années fiscales pour le moment : 2010, 2011, en plus de 2009", a affirmé la ministre de l'économie.

La prime de 1.000 euros pour l'achat d'un véhicule émettant moins de 160 grammes de dioxyde de carbone devait disparaître à la fin de cette année. Mais son retrait laissait craindre aux professionnels un effondrement des ventes de voitures.

Deux années en plus, c'est le rythme jugé nécessaire pour gérer le retrait du mécanisme, selon la ministre. "Aussi grand qu'ait été le succès au départ, nous devons réussir le retrait progressif dans les deux prochaines années", a-t-elle ajouté. "Nous considérons deux années fiscales pour que ce soit vraiment progressif."

Dans les années 1990, les gouvernements d'Edouard Balladur et d'Alain Juppé avaient instauré une prime à la casse de 5.000 francs (762 euros) et de 5.000 à 7.000 francs (1067 euros). Ces mesures avaient eu un effet euphorisant sur le marché automobile hexagonal, avant de connaître une rechute.

A ce jour, la prime à la casse aurait permis la vente de 330.000 voitures en France.