AIG perd 24 milliards au troisième trimestre

E24 avec AFP

— 

Mauvaise surprise colossale. L'assureur américain AIG a annoncé lundi avoir enregistré une perte nette de 24,5 milliards au troisième trimestre. Soit 9,05 dollars par action, la perte ajustée atteignant 3,42 dollars par action. Les analystes tablaient sur une perte de seulement 90 cents.

"Les résultats du troisième trimestre reflètent un extrême bouleversement et une extrême volatilité sur les marchés financiers et des charges importantes liées à la restructuration de nos activités", a déclaré Edward Liddy, le PDG du groupe, cité dans un communiqué.

Parallèlement à la publication des résultats catastrophiques d'AIG, le Trésor américain et la Réserve Fédérale (Fed) ont annoncé une restructuration de leur aide à l'assureur, négociée durant le weekend. Elle se chiffre dorénavant à plus de 150 milliards de dollars.

Selon ce nouveau programme, l'Etat va acheter 40 milliards de dollars d'actions prioritaires de l'assureur. De son côté, la Fed, qui avait prêté initialement 85 milliards de dollars à AIG, va réduire ce prêt à 60 milliards de dollars et va créer deux nouvelles facilités. L'une permettra de racheter à l'assureur des contrats contre le risque de crédit (CDS) à hauteur de 30 milliards de dollars, et l'autre assurera le rachat de titres de dettes de l'entreprise jusqu'à concurrence de 22,5 milliards de dollars.

Liquidités

"Ces nouvelles mesures établissent une structure de capital plus durable en résolvant les problèmes de liquidités [de l'assureur], en facilitant la tâche d'AIG dans son plan de vente de certaines de ses activités de manière méthodique, en assurant la stabilité du marché et en protégeant les intérêts du gouvernement et des contribuables américains", écrit la Réserve fédérale américaine (Fed) dans un communiqué.

Elle précise que le gouvernement américain entend cesser "avec le temps son soutien à AIG". Mais sans précipitation et de manière à maximiser la valeur de son investissement.