BofA "en bonne voie" pour renforcer ses fonds propres

T.V avec AFP

— 

Bank of America (BofA), la plus grande banque américaine, est parvenue à renforcer son capital de près de 26 milliards de dollars alors que le gouvernement lui a demandé d'atteindre 33,9 milliards de dollars, à la suite des

"tests de résistance"
. Bank of America se dit "en bonne voie pour atteindre" l'objectif fixé par l'Etat.

La banque vient de convertir 5,9 milliards de dollars d'obligations obligations hybrides détenues par les investisseurs non gouvernementaux en actions ordinaires soit 436 millions de titres, a indiqué la banque dans un communiqué, sans préciser à quelle parité s'était effectué l'opération. BofA avait déjà annoncé avoir

levé 13,5 milliards de dollars
sur les marchés à l'issue de son augmentation de capital lancée le 8 mai et avait cédé pour 7,3 milliards de dollars une partie de ses parts dans son partenaire China Construction Bank. Au total, l'établissement bancaire est donc parvenu à atteindre 76% des fonds propres exigés.

Se défaire au plus vite des exigences posées par l'Etat

La banque va continuer ses opérations de renforcement de fonds propres. L'établissement a confirmé projeter le cession de plusieurs autres actifs, tels la banque First Republic ou la société d'investissement Columbia Management. Bank of America pourrait également "émettre plus de 564 millions d'actions supplémentaires, à travers un échange de titres préférentiels (non détenus par l'Etat) en actions ordinaires", a ajouté la banque.

Outre le renforcement de ses fonds propres, la banque ambitionne de rendre au plus tôt les 45 milliards de dollars d'aide publique qu'elle a reçus depuis l'automne, le Financial Times ayant même affirmé la semaine dernière que BofA projetait de rembourser l'Etat avant la fin de l'année. De nombreux établissements financiers américains ont lancé récemment des appels au marché, en vue de répondre aux exigences de recapitalisation posées par l'Etat et/ou de rembourser au plus vite l'aide fédérale dont ils ont bénéficié.

Le titre de Bank of America a clôturé mardi à 10,98 dollars à la Bourse de New York.