Rachat d'Areva T&D: General Electric parmi les finalistes

— 

Le groupe américain General Electric (GE) a confirmé jeudi être parmi les trois acheteurs potentiels sélectionnés par le groupe nucléaire Areva pour la cession de sa division Transmission et Distribution (T&D).

"GE est retenu pour la phase II du processus", indique le groupe dans un communiqué. Contacté par l'AFP, le groupe nucléaire public n'a pas souhaité faire de commentaires.

Mardi, Areva avait annoncé avoir sélectionné trois acheteurs potentiels pour la deuxième phase du processus de cession mais sans en donner les noms.

General Electric indique avoir déposé une offre -au montant non communiqué- en s'alliant au fonds d'investissement CVC.

En cas de succès du rachat d'Areva T&D, "nous allons regrouper les actifs T&D de GE, notamment dans les réseaux électriques intelligents, et les fortes positions d’Areva T&D développées depuis la France", a déclaré Clara Gaymard, présidente de la filiale française du groupe, cité dans le communiqué.

Selon une source proche du dossier, des dossiers de rachat ont également été déposés par le japonais Toshiba et le consortium français Alstom-Schneider. La cession de T&D doit être conclue d'ici à la fin de l'année.