France: le taux de chômage a atteint 9,1% au 2ème trimestre

J. Bx avec AFP

— 

Le taux de chômage a poursuivi sa hausse au deuxième trimestre 2009 à 9,1% de la population active en France métropolitaine (+0,6 point en trois mois) et à 9,5% avec les départements d'outre-Mer (DOM), selon des chiffres publiés jeudi 3 septembre par l'Insee. Le chômage est ainsi remonté au niveau qui avait été atteint début 2006, effaçant toute la baisse observée entre 2006 et 2007, selon l'Insee.

Au deuxième trimestre, le taux de chômage mesuré en France métropolitaine selon la norme du Bureau international du Travail (BIT), correspond à près de 2,6 millions de chômeurs (2.591.000). Il s'agit d'une estimation corrigée des variations saisonnières à "plus ou moins 0,4 points", a rappelé l'Insee. Le chômage a nettement accéléré à partir du deuxième trimestre 2008. Il a progressé de 0,7 point au premier trimestre, selon un chiffre révisé fourni jeudi par l'Insee.

"Ce chiffre confirme la dégradation en cours du marché du travail qui est consécutive à la crise mondiale", note la ministre de l'Economie Christine Lagarde, citée dans un communiqué. Cependant, "chez la plupart de nos partenaires, la dégradation du marché du travail est nettement plus importante : le nombre de chômeurs au sens du Bureau International du Travail a ainsi augmenté en France de 14% depuis le printemps 2007 alors que sa progression atteint sur la même période 28% dans la zone euro, 116% aux Etats-Unis et 139% en Espagne", tient-elle à préciser.

"La tendance à la dégradation du marché du travail devrait encore se poursuivre pendant quelques trimestres, car même une reprise graduelle de l’activité ne se traduirait pas par un repli immédiat du chômage", a par ailleurs estimé la ministre.

Toutes les catégories touchées

Toutes les catégories de personnes ont été touchées par la nouvelle hausse du chômage au deuxième trimestre, qui a cependant été plus marquée pour les hommes (+0,7 point en trois mois à 8,8% en métropole). Le taux de chômage reste plus élevé parmi les femmes (+0,4 point à 9,4%). La hausse a été spectaculaire pour les 15-24 ans (+1,6% à 23,9% en métropole). Au deuxième trimestre, il y avait 662.000 jeunes actifs au chômage en France métropolitaine.

Le taux de chômage trimestriel produit par l'Insee sur la base d'une enquête auprès d'un vaste échantillon représentatif est le seul chiffre de référence permettant des comparaisons internationales. Les statistiques administratives mensuelles d'inscriptions à Pôle emploi sont une indication de tendance, sensible aux évolutions de la législation sur l'indemnisation.