Wendel dément le salaire de Frédéric Lemoine

A.-S. G. avec AFP

— 

Frédéric Lemoine, président du directoire de la société d'investissement Wendel a démenti les informations de La Tribune, selon lesquelles le nouveau président du directoire Frédéric Lemoine touchera au moins 4 millions d'euros de rémunération sur deux ans.

"Les montants évoqués dans cet article sont erronés", a déclaré une porte-parole à l'AFP. La rémunération de Frédéric Lemoine sera dévoilée "dans le document de référence publié le 30 avril", a-t-elle ajouté, tout en se refusant à commenter sa composition.

Selon le quotidien, Frédéric Lemoine, ancien président du conseil de surveillance d'Areva, "touchera plus de 1 million d'euros de salaire fixe annuel, le solde étant constitué de bonus garantis", affirme le quotidien économique. Ces bonus "lui seront attribués quelle que soit la performance de la société", ajoute-t-il.

Il touchera en outre une "prime de bienvenue" de "400.000 euros". A ces sommes s'ajoutera "une rémunération variable éventuelle déterminée par les résultats", observe le quotidien. Le président bénéficiera par ailleurs d'une "clause de départ" -un parachute- "dont les modalités seront définies à la fin du mois" d'avril, note le quotidien.

Le bénéfice net de Wendel en 2008 a été divisé par 5,5 par rapport à 2007, à 158 millions d'euros. Sur un an, le titre a perdu 68,22% de sa valeur.