L'été 2009 classé au 5ème rang des étés les plus chauds depuis 1950

J. Bx avec AFP

— 

L'été 2009, particulièrement ensoleillé sur l'ensemble de la métropole à l'exception de la Bretagne, se classe au cinquième rang des étés les plus chauds depuis 1950, selon le relevé de Météo France publié jeudi 3 septembre.

Sur l'ensemble de l'été (juin, juillet, août), la température moyenne se situe 1,3°C au-dessus de la normale et même 1,7°C en août, marqué par une vague de chaleur du 15 au 20 sur le sud, souligne Météo France. Le mois d'août se classe ainsi au 4ème rang des plus chaud depuis 1950.

Enfin, l'été 2009 a été particulièrement ensoleillé sur la majorité des régions (+ 10 à 20%), Bretagne exceptée - particulièrement l'extrême pointe ouest - avec un déficit de 10 à 20%.

Ecart systématique à la hausse

Surtout, les statistiques de Météo France font apparaître depuis 1989 un écart systématique à la hausse par rapport à la moyenne (calculée sur la période 1971-2000), sauf en 2007. Pour Michel Schneider, ingénieur prévisionniste à Météo France, "ces étés chauds qui se répètent depuis une vingtaine d'années traduisent le réchauffement" de la planète.

"Une saison prise isolément ne saurait constituer la marque du changement climatique", insiste-t-il. "Mais là, le phénomène se répète. Et même si la variabilité du climat n'empêche pas qu'une anomalie froide survienne, elle n'inverse pas la tendance au réchauffement", tranche-t-il.