Dell planche sur des téléphones portables

E24 avec AFP

— 

Dell va tenter l'aventure dans les téléphones mobiles. C'est ce qu'affirme le Wall Street Journal daté de vendredi 30 janvier. Le fabricant américain d'ordinateurs s'apprêterait à lancer sur le marché plusieurs modèles de téléphones portables dès le mois prochain, selon le quotidien économique. Des ingénieurs du groupe travaillent depuis plus d'un an sur plusieurs prototypes de téléphones multifonctions ("smartphones"), détaille le quotidien. Ces modèles permettraient la navigation sur internet et l'envoi de courriels, a indiqué au quotidien économique une personne proche du dossier.

L'arrivée de Dell sur le marché de la téléphonie mobile "apparaîtrait comme une tentative de rétablissement, après avoir dégringolé en l'espace de deux ans de sa position de plus grand fabricant mondial" d'ordinateurs personnels, avec des ventes en constante érosion, a ajouté le journal. Selon une étude de l'institut Gartner publiée mi-janvier, les ventes de Dell au quatrième trimestre ne représentaient plus que 13,2% du marché mondial des PC contre 14,2% un an plus tôt, loin derrière celles d'Hewlett-Packard. Le groupe texan est maintenant talonné par le taïwanais Acer (12,3%).

Dell cherche à se développer sur de nouveaux marchés depuis le retour de son fondateur Michael Dell comme PDG du groupe début 2007. Ce dernier aurait aussitôt recruté deux ingénieurs de l'équipementier télécoms Motorola. L'un d'entre eux, outre la conception des "netbooks" ou mini-ordinateurs ultra-portables, a également "dirigé les recherches sur le développement de téléphones, en secret" du reste de l'entreprise, assure le quotidien.

L'un des prototypes possèderait un écran tactile mais pas de clavier, sur le modèle de l'iPhone commercialisé par Apple. Un autre serait doté d'un clavier rétractable derrière l'écran.

Toutefois, "Dell n'a pas encore finalisé ses projets et pourrait abandonner ses ambitions" qui l'amèneraient à affronter des adversaires puissants comme Apple et RIM (Research in Motion)", tempère le Wall Street Journal. "Nous ne nous sommes engagés à rien", a de son côté insisté un porte-parole de Dell interrogé par le quotidien. Apple et RIM, avec ses BlackBerry, contrôlent 70% du marché américain des téléphones "intelligents", note le journal.

Tandis que les ventes de PC ne devraient cesser de décliner, les ventes de téléphones multifonctions ont augmenté de 26,9% en 2008 (157 millions d'appareils). Elles devraient presque doubler d'ici à 2012, selon une étude de l'institut IDC. Vendredi, les investisseurs restaient sur leur réserve. Le titre ne progressant que légèrement à New York.