Taxe sur les bonus: 360 millions attendus

T.V. avec AFP

— 

Annoncée en décembre par Nicolas Sarkozy, la taxe sur les

, (
la part variable des salaires des opérateurs de marché) devrait rapporter 360 millions d'euros, estime la ministre de l'Economie Christine Lagarde dans une interview au Figaro parue mardi.

"270 millions seront consacrés à alimenter le Fonds de garantie des dépots pour renforcer la sécurité des déposants" a-t-elle précisé dans cet entretien.

Après avoir été transmis au Conseil d'Etat, ce texte qui devrait être appliqué dès cette année, prévoit "de taxer à hauteur de 50% tous les bonus quel que soit leur mode de distribution et quel que soit le calendrier", a expliqué Mme Lagarde. "Cette disposition s'appliquera, comme au Royaune-Uni, aux bonus supérieurs à 27.500 euros réalisés par les opérateurs de marché payés depuis la France", a-t-elle précisé.

Selon la ministre, "les banques devront payer la taxe pour environ 2.500 de leurs salariés". Cette taxe devrait-être uniquement valable en 2010 "à ce stade", a indiqué Mme Lagarde qui jugera "sur pièces". La ministre "n'imagine pas qu'une banque délocalise du fait de la politique fiscale d'une année".

"Sans les concours exceptionnels de l'Etat aux banques, elles n'auraient pas pu réaliser les bénéfices engrangés ces derniers mois", a souligné Mme Lagarde.