Bouygues revoit à la baisse ses objectifs

Guillaume Guichard avec AFP

— 

Bouygues a révisé à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires 2009 à 31,3 milliard d'euros, contre 31,7 milliards annoncé en mars. Le groupe diversifié veut ainsi "tenir compte des perspectives de TF1 et de la baisse des prises de commande de Bouygues Construction", a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

L'abaissement des perspectives reflète les difficultés rencontrées par le groupe au premier trimestre 2009. Le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 6,7 milliards d’euros, contre 6,810 millions d'euros au premier trimestre 2008, soit une baisse de 2%. Le résultat net s'est quant à lui effondré, dégringolant de 29% par rapport à la même période en 2008, à 159 millions d'euros.

Mais, le groupe dirigé par Martin Bouygues souligne que "la situation financière est solide, avec un ratio d’endettement en amélioration à 61%" à la fin du premier trimestre contre 65% à la même période de 2008.

Ces résultats ont été plombés par Colas (construction), "en baisse de 10% en raison de mauvaises conditions climatiques", explique le groupe. Autre activité ayant subit de grosses difficultés, TF1, "marqué par un environnement très difficile", a enregistré un chiffre d'affaires en chute de 17% et une chute de 91% de son bénéfice net, à 6 millions d'euros (contre 70 millions au 1er trimestre 2008), et de pertes opérationnelles de 12 millions d'euros pour la même période.

L'activité télécom, de son côté, a enregistré une hausse de 6% de son chiffre d'affaires grâce à l'acquisition de 144.000 nouveaux clients Mobile. Mais ce dynamisme commercial a sérieusement entamé les performances financières de Bouygues Télécom, le résultat net ayant baissé de 13%, à 131 millions d'euros.

Pour Bouygues Construction, la marge opérationnelle (2,5% contre 3,4% au premier trimestre 2008) a été affectée par les difficultés sur le projet de train express régional Gautrain en Afrique du Sud. La baisse de 31% du résultat net (48 millions) a été accentuée par la diminution des taux d’intérêts qui a pesé sur le résultat financier malgré une hausse de la trésorerie.

Les prises de commandes du premier trimestre 2009 (2,2 milliards d’euros) sont stables par rapport au quatrième trimestre 2008. Le carnet de commandes au 31 mars 2009 reste élevé (12,2 milliards d’euros) et stable par rapport au 31 décembre 2008.

Le chiffre d’affaires de Bouygues Immobilier est en hausse de 11% grâce aux réservations des années passées. Le résultat net de Bouygues Immobilier s’élève à 23 millions d’euros (contre 24 millions pour la même période de 2009).

L’activité commerciale du logement s'est nettement redressée mais le marché de l’immobilier d’entreprise reste très difficile. Au total, le carnet de commandes de l'immobilier s’établit à 2,9 milliards d’euros, en baisse de 9% par rapport à fin décembre 2008.