Dexia a perdu 3,3 milliards en 2008

— 

Dexia a enregistré une perte nette de 2,6 milliards d'euros au cours du quatrième trimestre, à cause de pertes liées à la crise financière qui ont atteint 3,2 milliards d'euros. La banque annonce qu'elle ne versera pas de dividende.

Sur l'ensemble de l'année 2008, la banque franco-belge affiche une perte nette de 3,3 milliards d'euros. Ce chiffre dépasse l'estimation de résultat communiquée au marché fin janvier. Le coût de la crise financière atteint 5,9 milliards d'euros, dont 3,1 milliards d'euros au titre de sa filiale américaine de réhaussement de crédit, FSA - dont le groupe a annoncé la vente fin 2008. Les dépréciations d'actifs se montent à 2,7 milliards d'euros.

"2008 a été marquée par une crise financière d'une ampleur exceptionnelle ayant entraîné des perturbations majeures sur les marchés financiers et leur liquidité, ainsi que sur les risques de crédit" de certains produits dérivés et de banques, indique Dexia dans un communiqué de presse.

Les pertes cumulées et les difficultés de financement de Dexia ont contrôlé les Etats belge, français et luxembourgeois à apporter 6,4 milliards d'euros d'aides à la banque et ont conduit à une refonte de son équipe de direction et de son conseil. La transformation de la banque n'a été que partielle et n'a toujours pas convaincu les investisseurs.