Etat actionnaire: les entreprises doivent être "exemplaires"

E.M. avec AFP

— 

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a écrit le 26 septembre aux entreprises dans lesquelles l'Etat est un actionnaire important pour leur demander d'être "exemplaires", après les suicides survenus à France Télécom, a-t-on appris mercredi auprès de son entourage.

"Les événements tragiques qui se sont produits au cours des dernières semaines chez France Télécom ont amené le gouvernement à réagir promptement et vigoureusement", rappelle la ministre dans cette missive révélée mercredi par l'hebdomadaire Challenges.

"Je souhaite (...) que les entreprises dans lesquelles l'Etat est actionnaire soient exemplaires. C'est pourquoi tout effort d'adaptation qui serait nécessaire pour renforcer la compétitivité de votre entreprise doit impérativement être mené dans le cadre d'une stratégie durable d'accompagnement humain", poursuit-elle.

Politique de gestion de l'emploi

Christine Lagarde demande en conséquence aux entreprises concernées de l'informer de leur "politique de gestion provisionnelle des emplois et des compétences, ainsi que de la manière dont (elles) s'efforce(nt) de donner une meilleure visibilité à (leurs) collaborateurs".

Elle souhaite aussi "connaître la manière dont sont prises en compte les situations personnelles dans l'organisation du travail ainsi que l'existence d'éventuels dispositifs de détection et de prévention des situations de détresse ou de fragilité".

Situation sociale tendue

La situation sociale est tendue depuis plusieurs mois à France Télécom, où 24 suicides ont eu lieu en 18 mois. Une tentative a encore eu lieu mardi.

Aéroports de Paris, GDF Suez, Renault, Safran, Air France KLM, EADS ou la SNCF font partie des nombreuses entreprises dans lesquelles l'Etat possède une importante participation.