Lindt confirme ses objectifs

J. Bx avec AFP

— 

Le groupe chocolatier suisse Lindt & Sprüngli a réalisé au premier semestre un bénéfice net en recul de 88,2% à 2,7 millions de francs suisses (1,8 million d'euros) et a confirmé ses objectifs de croissance pour l'ensemble de l'année, a-t-il annoncé mardi 25 août.

Le chocolatier helvétique, connu pour ses lapins en chocolat et ses boîtes de pralines, a dépassé les prévisions des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, qui s'attendaient à une perte nette de 7 millions de francs suisses sur la période.

Le groupe a enregistré un bénéfice d'exploitation en chute de 94,3% à 1,9 millions et un chiffre d'affaires en baisse de 5,4% à 979 millions entre janvier et juin, selon un communiqué.

"Face à un environnement conjoncturel défavorable, la plupart des partenaires commerciaux ont été amenés à réduire leurs stocks" et donc les "ventes de chocolats au public dépassent le chiffre d’affaires effectif de Lindt", a précisé le chocolatier.

En raison de la crise économique mondiale, le groupe n'a que "partiellement augmenté le prix de ses produits, ne pouvant ainsi entièrement compenser le coût plus élevé des matières premières, notamment du cacao, ni l’incidence négative des cours de change".

Objectifs confirmés

Lindt & Sprüngli a par ailleurs confirmé ses objectifs de croissance pour l'ensemble de l'année, avec une croissance interne de 2% à 5% et un résultat d'exploitation (Ebit) entre 260 millions à 280 millions.

"En raison l'activité saisonnière dans le secteur du chocolat, nous tablons sur une accélération claire de la croissance au second semestre 2009" avec les fêtes de fin d'année, a estimé l'analyste Claudia Lenz, de la banque Vontobel.

Avec une part de marché de 26%, Lindt devrait retrouver une croissance organique de 6% à 8% d'ici 2011, contre 0,2% au premier semestre, a précisé Patrick Schwendimann, analyste à la Banque cantonale de Zurich.