Santander augmente son capital

E24 avec AFP

— 

La première banque espagnole Santander a annoncé ce lundi le lancement d'une augmentation de capital prévoyant l'émission de près de 1,6 milliard de nouvelles actions ordinaires à 4,50 euros par titre pour un montant total de près de 7,2 milliards d'euros. L'objectif de cette augmentation de capital est de "renforcer" le ratio de fonds propres ("ratio tier one") de la banque, a-t-elle annoncé.

Banco Santander avait prévue un programme de vente d'actifs pour augmenter son ratio de fonds propres mais étant donné les conditions actuelles de marché, la banque a décidé de repousser ce programme jusqu'à ce que les prix redeviennent corrects", explique le groupe. Santander avait d'ailleurs reconnu fin octobre qu'en raison des mauvaises conditions de marché, elle n'envisageait plus de céder son activité de gestion de fonds et d'assurance, comme prévu avant.

7% de tier one

La première banque espagnole souhaite ainsi augmenter à 7% son ratio de fonds propres (contre 6,31% au 30 septembre) pour "satisfaire une exigence interne de plus grande solvabilité dans l'actuel environnement économique", poursuit Santander. "Banco Santander anticipe le renforcement de son capital en offrant une magnifique opportunité d'investissement à ses actionnaires", a commenté le président du groupe, Emilio Botin.

Durant une conférence téléphonique avec des analystes, lundi matin, le directeur financier de Santander, Jose Antonio Alvarez, a indiqué que cette augmentation de capital répondait à une "demande" générale du marché vis-à-vis des établissements financiers pour qu'ils présentent de meilleurs ratios et n'était liée à aucun nouveau projet de rachat. L'action Santander a réagi logiquement par une baisse, avec un recul de 3,72% à 8,34 euros sur un marché espagnol en hausse de 1,74% (Ibex-35) à 11h00 , heure parisienne.

Santander, première banque de la zone euro par capitalisation, semble avoir pour l'instant été relativement épargnée par la crise financière internationale, qui a déjà durement touché plusieurs grandes banques dans le monde. Très présente en Europe et en Amérique Latine, elle a même réalisé ces dernières semaines trois opérations d'achats d'établissements en difficultés en Angleterre et aux Etats-Unis. Après avoir mis la main sur la britannique Alliance & Leicester (A&L) en juillet pour environ 1,6 milliard d'euros, et sur les meilleurs actifs d'une autre britannique, Bradford & Bingley (B&B) en septembre pour environ 773 millions d'euros, Banco Santander a repris à la mi-octobre l'américaine Sovereign pour 1,9 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros).

La banque a publié fin octobre un bénéfice net trimestriel en hausse de 4,3% à 2,205 milliards d'euros, très légèrement sous les attentes des analystes, et a maintenu son objectif d'atteindre un bénéfice net annuel record de 10 milliards d'euros.