Le joueur moyen aux jeux vidéo n'est pas celui que l'on croit

— 

Le profil moyen du joueur de jeu vidéo n'est pas celui auquel on peut spontanément penser. L'idée générale est celle d'un adolescent qui passe le gros de ses journées devant son écran d'ordinateurs.

Or ce n'est pas le cas. Selon une étude réalisée aux Etats-Unis, le joueur type est âgé de 35 ans en moyenne, et une proportion importante de cette population est en surpoids, plutôt introvertie et parfois dépressive.

L'étude en question sera publiée en octobre dans l'American Journal of Preventive Medicine. Elle portait sur un échantillon de 562 adultes, âgés de 19 à 90 ans, basés dans l'Etat de Washington, treizième état américain pour l'usage de l'Internet à haut débit du pays.

55,9% des joueurs sont des hommes. Les joueuses présentent un état dépressif supérieur aux non-joueuses et ont un état de santé générale plutôt inférieur, selon l'étude.

Du côté des hommes, l'échantillon des joueurs présente un indice de masse corporelle supérieur aux hommes qui ne jouent pas aux jeux vidéo, ce qui n'est pas une surprise étant donné le caractère sédentaire de l'activité. Leur usage de l'Internet est généralement supérieur à la moyenne de non joueurs.

L'objectif de l'étude est de mieux comprendre les comportements des joueurs et d'adapter les interventions en matière de santé à leurs besoins. La plupart des études réalisées auparavant se focalisaient sur les joueurs de moins de 18 ans, indiquant que 59% à 73% de cette population sont actifs.

L'étude montrait également qu'environ 8,5% des moins de 18 ans font état de signes d'addiction au jeu vidéo. La Palo Alto Medical Foundation a d'ailleurs mené des travaux sur l'impact des jeux vidéo sur les adolescents.

Selon une experte interrogée par US News & World Report, il faut faire une distinction dans l'usage des jeux et d'Internet en fonction de l'âge. Car pour certaines personnes âgées, seules ou isolées, Internet peut constituer le moyen de trouver un support sur le plan social.