Difficile mois de décembre pour Richemont

E24 avec AFP

— 

Richemont souffre. Sur le troisième trimestre, d'octobre 2008 à décembre 2008, les ventes du groupe de luxe, propriétaire des marques prestigieuses comme Cartier, Lancel, Montblanc ou encore Dunhill, ont baissé de 12% à 1,55 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires s'est particulièrement dégradé sur la zone Etats-Unis, avec une chute de 24% sur la zone pour le seul mois de décembre.

A taux de change courant, le recul du chiffre d'affaires n'a été que de 7%, a précisé Richemont dans un communiqué. "La demande pour les produits de luxe (...) a dramatiquement chuté et Richemont fait actuellement face aux conditions de marché les plus difficiles depuis sa création il y a 20 ans", a souligné le groupe.