Gap fait un peu mieux que prévu au 2è trimestre

— 

Gap a annoncé jeudi soir un bénéfice trimestriel un peu meilleur que prévu, grâce en particulier au contrôle des stocks et à des réductions de coûts qui ont compensé une baisse du chiffre d'affaires dans l'ensemble des chaînes de confection.

Dans un communiqué de presse, le groupe de textile indique avoir enregistré un bénéfice net de 228 millions de dollars pour le deuxième trimestre clos le 1er août, soit 33 cents par action, contre 229 millions de dollars (32 cents) un an auparavant. Le consensus de Reuters Estimates donnait un bénéfice par action de 32 cents.

Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 7% à 3,25 milliards de dollars, marqué par une diminution des ventes plus importante aux Etats-Unis pour les marques Gap et Banana Republic. Au niveau du groupe, les ventes à surface comparable, ont baissé de 8% durant le trimestre contre 10% un an plus tôt.

Malgré ce recul des ventes, Gap a réussi à améliorer ses marges grâce aux mesures de contrôle des coûts. Le taux de marge brute a progressé de 150 points de base, à 39,7%. Le taux de marge opérationnelle est passé en un an de 10,7% à 11,6%.

Au deuxième trimestre, les charges d'exploitation ont diminué de 52 millions de dollars. Elles risquent d'être inchangées voire en hausse d'une vingtaine de millions de dollars au troisième trimestre en raison d'une augmentation du marketing, a expliqué la chaîne de magasins de confection.

Evoquant ses perspectives, Gap indique que la surface de vente devrait diminuer de 2% sur l'exercice fiscal 2009, avec l'ouverture de 50 magasins et la fermeture de 100.