Moins de croissance pour China Mobile

Avec agences

— 

China Mobile est le premier opérateur de téléphonie mobile au monde, mais ce n'est plus celui qui croit le plus vite. L'opérateur a annoncé jeudi un très net ralentissement de la croissance de ses résultats pour le premier semestre 2009, résultat de la concurrence qui s'intensifie et d'une part en augmentation des abonnés dans les zones rurales.

Le PDG de China Mobile, Wang Jianzhou, a estimé que la détérioration de la conjoncture économique, l'augmentation du taux de pénétration des téléphones mobiles et l'évolution de l'environnement concurrentiel représentent tout une série de défis.

Les analystes expliquent les difficultés de China Mobile par la concurrence féroce que lui mènent China Unicom et China Telecom Corp. Les investisseurs espèrent que le groupe pourra lui présenter des relais de croissance dans la téléphonie mobile de troisième génération et qu'il pourra rassurer sur l'évolution de ses résultats.

Dans un communiqué, China Mobile a publié un bénéfice net de 55,3 milliards de yuans (5,69 milliards d'euros), en progression de 1,4%. Le chiffre d'affaires a augmenté de 8,9% à 212,91 milliards de yuans contre 195,46 milliards un an plus tôt. Au cours du premier semestre 2008, le résultat net de China Mobile avait progressé de 45%.

Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires attendaient un bénéfice net de 56,44 milliards de yuans pour les six premiers mois de l'année.

Selon les estimations de Reuters, le bénéfice de l'ensemble de l'exercice 2009 ne devrait pas augmenter de plus de 4%, soit le plus bas taux de croissance depuis dix ans. Ces cinq dernières années, le bénéfice annuel du groupe a cru de 26,3% en moyenne

China Mobile a recruté 35,87 millions d'abonnés, portant sa base d'abonnés à 493,12 millions au 30 juin. Le nombre d'abonnés a augmenté de 19%, contre une hausse de 25% au cours des six premiers mois de 2008. Sur son site Internet, China Mobile indique avoir recruté 4,55 millions d'abonnés en juillet, portant le total à 497,677 millions.

Pour une analyste citée par l'agence Dow Jones, le ralentissement de la croissance de China Mobile est dû à l'augmentation du taux de pénétration des téléphones mobiles, qui a dépassé 50%, et à la concurrence de China Telecom Corp qui vient de lancer un nouveau service de communication.

A cela s'ajoute l'augmentation du taux de chômage dans les villes, où de nombreux migrants perdent leur emploi et sont contraints de retourner dans les campagnes. Ces évolutions pèsent sur le revenu moyen par abonné, qui est passé en un an de 84 yuans (8,65 euros) à 75 yuans (7,72 euros).

China Mobile a indiqué par ailleurs être sur le point de prendre 12% du capital de Far EasTone Telecommunications, un opérateur basé à Taiwan, pour un montant de 17,77 milliards de yuans (1,8 milliard d'euros).