BBVA sur le point de reprendre Guaranty Financial Group

— 

Après Banco Santander, BBVA aurait remporté l'enchère pour prendre le contrôle de la banque texane Guaranty Financial Group, selon l'agence Bloomberg. La transaction, orchestrée par la FDIC, l'organisme de garantie bancaire, fait suite au rachat pour 1,9 milliard de dollars de la banque Sovereign Bancorp, basée à Philadelphie, par Banco Santander.

Guaranty a fait l'objet mise sous tutelle du régulateur américain, l'Office of Thrift Supervision, après avoir reconnu son incapacité à lever des capitaux pour renforcer son bilan comme le lui demandaient les autorités américaines. Si la banque devait faire faillite, ce serait la neuvième plus grosse dans l'histoire des Etats-Unis.

Outre BBVA, GFG avait attiré d'autres prétendants, à l'instar des fonds d'investissement Blackstone et Carlyle, le fonds de Gerald Ford Flexpoint et US Bancorp. Un tiers du capital de Guaranty est contrôlé par l'investisseur activiste Carl Icahn et Robert Rowling, propriétaire de la chaîne Omni Hotels.

Jusqu'en 2007, Guaranty faisait partie du groupe Temple-Inland, un fabricant d'emballage. En décembre 2007, la banque a été séparée du groupe et cotée. Carl Icahn était derrière cette opération de scission.

Touchée par l'effondrement du marché de l'immobilier américain et l'augmentation des défaillances d'emprunters, GFG s'est enfoncée dans le rouge, perdant 162 millions de dollars au cours du troisième trimestre 2008.

BBVA est à ce jour la troisième banque d'Alabama et la quatrième du Texas (Laredo National, Texas Reginal et State National) et possède 583 agences dans le pays. La banque est également présente en Californie et à Puerto Rico.

Elle est très active dans les transferts de fonds entre les Etats-Unis et le Mexique avec une part de marché de 40% via sa filiale Bancomer Transfert Service. En 2007, la banque avait mis la main sur Compass Bancshares pour 9 milliards de dollars.