Rio Tinto: le bénéfice plonge

— 

Rio Tinto annonce jeudi une baisse de 54% de son résultat net au premier semestre, conséquence de la chute des cours de l'aluminium et du recul de la demande.

"Nous restons prudents à propos du récent rally sur les matières premières. Cependant, nous nous attendons toujours à ce que le développement des pays émergents soutiennent une hausse des cours des matières premières sur longue période", observe Jan du Plessis, président de Rio Tinto.

Le groupe minier anglo-australien a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net courant de 2,57 milliards de dollars (1,80 milliards d'euros), contre 5,53 milliards sur la période correspondante l'an dernier. Les analystes financiers anticipaient en moyenne un résultat de 2,6 milliards.

Au cours du semestre, l'excédent brut d'exploitation du groupe a reculé de 47% à 6,1 milliards de dollars, et le cash généré par l'activité a diminuté de 38% à 5,5 milliards de dollars, indique le groupe dans un communiqué de presse.

Les résultats ont notamment souffert de dépréciations et de l'indemnité de 195 millions de dollars versée au chinois Chinalco après l'abandon en juin du projet d'alliance annoncé quelques mois plus tôt, qui portait au total sur 19,5 milliards de dollars.

Le groupe, à la recherche de cahs, avait rompu cet accord, préférant lancer une augmentation de capital et créer une coentreprise dans le minerai de fer avec son ancien prétendant BHP Billiton.

Rio Tinto, qui a conclu ces derniers mois d'importantes cessions d'actifs et a levé 4,8 milliards de dollars pour réduire son endettement, s'est dit prudent quant à ses perspectives en dépit du rebond récent des cours de nombreux métaux.

Le groupe, qui a suspendu le paiement de son dividende pour préserver sa trésorerie, espère être en mesure de distribuer en 2010 à ses actionnaires autant d'argent qu'en 2008, soit environ 1,75 milliard de dollars.