Nokia supprime 220 postes de R&D au Japon

E.M. avec AFP

— 

Le numéro un mondial des téléphones mobiles, le finlandais Nokia, a annoncé mardi la suppression de 220 emplois en recherche et développement (R&D) au Japon dans le cadre de la restructuration de ses activités.

"Dans le cadre de son effort général pour ajuster ses activités de recherche et développement conformément à la ligne avec le portefeuille de nouveaux produits de l'entreprise, Nokia va réduire ses activités en recherche et développement au Japon", annonce la société finlandaise dans un communiqué.

La semaine dernière, Nokia avait déjà annoncé la suppression de 330 emplois en recherche et développement au Danemark et en Finlande. Jusque-là, Nokia employait 17.000 personnes de par le monde dans ses activités de R&D.

Nokia, qui est passé dans le rouge au troisième trimestre pour la première fois de la décennie, a lancé plusieurs plans de restructuration, dont un très important au sein de sa coentreprise en difficulté Nokia Siemens Networks (NSN), qui vise à supprimer jusqu'à 6.000 emplois.