La Floride perd des habitants

— 

La crise économique a provoqué pour la première fois en plus de soixante ans une diminution de la population en Floride, Etat du sud-est des Etats-Unis, révèle mardi une étude réalisée par des universitaires.

Selon l'enquête de l'université de Floride (UF), l'Etat a perdu 58.000 habitants en un an en raison de la crise. Les chercheurs indiquent que c'est la première fois que le "Sunshine State" (Etat ensoleillé) perd des habitants depuis 1946, lorsqu'un grand nombre de militaires basés dans l'Etat l'avaient quitté à la fin de la Seconde guerre mondiale.

"La perte de population montre vraiment à quel point la récession a été sévère", a expliqué Stan Smith, principal auteur de l'étude.

"Traditionnellement, la croissance en Floride a été stimulée par la croissance économique et la croissance immobilière, et les deux ont subi des pertes substantielles ces dernières années", a-t-il souligné.

Entre avril 2008 et avril 2009, la Floride a perdu 58.294 habitants. La population totale de l'Etat est passée de 18.807.219 habitants à 18.748.925 habitants, selon l'étude.