Air France-KLM se retire du dossier CSA

— 

Le groupe Air France-KLM a informé mercredi le ministère des finances tchèque qu'il ne souhaitait plus participer au dossier de privatisation de la compagnie nationale Ceské Aerolinie AS ou CSA Czech Airlines.

"La situation économique actuelle a significativement affecté l'industrie du transport aérien", explique le franco-néerlandais dans un communiqué. Air France-KLM reste néanmoins ouvert à la discussion d'éventuels partenariats, mais estime que le redressement de CSA doit se faire sur une base autonome. Il faut dire que le groupe a déjà ses propres soucis à gérer - dégradation de ses résultats et intégration d'Alitalia.

La date limite de dépot des dossiers pour la privatisation de CSA est fixée au 15 septembre. La compagnie est détenue à 91,5% par le gouvernement tchèque. Ce dernier avait préselectionné Air France-KLM et un consortium regroupant la société tchèque de services financiers Unimex et la compagnie charter Travel Service, filiale d'Iceland Air Group.