HP: chute de 19% du bénéfice du troisième trimestre

— 

Stabilisation de l'économie ? Hewlett-Packard y croit aussi, mais fait toujours preuve de prudence. Le constructeur informatique a annoncé une baisse de 19% de bénéfice net trimestriel, à 1,6 milliard de dollars, ou 67 cents par action, contre 2 milliards de dollars, ou 80 cents par action, un an plus tôt.

Retraité des éléments exceptionnels, le bénéfice par action ajusté dépasse de 1 cent les attentes des analystes.

Mark Hurd, le PDG du groupe de Palo Alto depuis 2005, a indiqué que les dépenses informatiques restent molles, même si la demande s'améliore pour certaines gammes de produits, comme les imprimantes. "Je pense que l'on verra d'ici la fin de l'année la même évolution que ce que nous avons vu jusqu'ici", a-t-il déclaré au cours d'une conférente téléphonique.

Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 2% à 27,5 milliards de dollars, mais progresse de 4% hors effet de change. HP a notamment bénéficié d'une forte activité dans son activité services et de marchés dynamiques dans certaines économies émergentes, comme la Chine.

Pour l'ensemble de l'année, HP estime dans un communiqué de presse que son résultat devrait se situer dans le milieu de la fourchette des prévisions communiquées au marché en mai dernier. Le groupe anticipait un déclin de 4% à 5% de son chiffre d'affaires et tablait sur un bénéfice par action ajusté compris entre 3,76 et 3,88 dollars.

Des sources proches du groupe ont indiqué à l'agence Reuters que HP examinait l'option d'une fermeture ou d'une cession de certains pans de ses activités de sous-traitance afin de concentrer ses efforts sur les services technologiques, un secteur générant de fortes marges.