Le bénéfice de Home Depot en chute libre

E24 avec AFP

— 

Le spécialiste américain du bricolage Home Depot a annoncé mardi 24 février avoir enregistré des résultats dans le rouge au quatrième trimestre de son exercice, plombé par les charges de restructuration, tandis que, sur l'ensemble de l'année, son bénéfice net a chuté de près de moitié. Sur le trimestre achevé le 1er février, le groupe a essuyé une perte nette de 54 millions de dollars, contre un bénéfice net de 671 millions l'année précédente, ayant dû passer 387 millions de dollars de provisions liées à sa restructuration en cours.

Home Depot avait annoncé fin janvier

la suppression de 7.000 emplois
soit environ 2% de ses effectifs mondiaux, après avoir décidé de se séparer de trois de ses enseignes et de restructurer sa logistique. La perte s'établit à 3 cents par action mais, en excluant les éléments exceptionnels, le groupe a dégagé sur le trimestre un bénéfice courant de 19 cents par action, au-delà des 15 cents attendus par le marché.

Sur l'ensemble de son exercice décalé 2008, terminé fin janvier, Home Depot a vu son bénéfice net plonger de 48% à 2,26 milliards de dollars, contre 4,39 milliards un an plus tôt. Hors exceptionnels, cela correspond à un bénéfice courant de 1,78 dollar par action, supérieur aux anticipations des analystes, qui tablaient sur 1,73 dollar. Touchées de plein fouet par la crise immobilière, ses ventes ont reculé de 7,8% sur l'année, à 71,3 milliards de dollars, et ont même chuté de 17,3%, à 14,6 milliards, sur le seul quatrième trimestre, une période vitale pour les distributeurs, en raison de la saison des fêtes.

"Malgré une conjoncture économique difficile, l'entreprise a accompli d'importants progrès dans des secteurs clés", a cependant commenté le PDG Frank Blake, cité dans un communiqué, soulignant notamment "une saine gestion des stocks, réduits de plus de 1 milliard de dollars". "Nous avons également pris des décisions stratégiques en nous retirant des activités éloignées de notre secteur principal ", a ajouté Frank Blake. Home Depot avait annoncé le mois dernier la

fermeture prochaine
des 34 magasins de son enseigne haut-de-gamme d'aménagement de la maison EXPO, ainsi que des enseignes YardBiRDS et HD Bath, et de deux centres de design. L'ensemble de ces activités a généré en 2008 une perte opérationnelle de 43 millions de dollars.

Pour 2009, l'entreprise prévoit 132 millions de dollars de charges supplémentaires liées à sa restructuration et s'attend à une diminution d'environ 9 % de ses ventes. Les analystes tablent sur un bénéfice courant sur l'année de 1,38 dollar par action. "Nous pensons que le marché de la rénovation résidentielle demeurera en 2009 aussi peu favorable qu'en 2008", a estimé Frank Blake, qui a cependant précisé que le groupe poursuivrait ses investissements dans ses magasins. Fin janvier, le groupe gérait au total 2.274 magasins de bricolage, pour l'essentiel aux Etats-Unis (1.971 magasins), sa présence à l'international restant confidentielle (176 magasins au Canada, 74 au Mexique et 12 en Chine).