Le fonds souverain norvégien rapporte du 12,7% sur un trimestre

Avec agence

— 

Profitant de la reprise des marchés financiers, le fonds souverain de la Norvège a généré au deuxième trimestre un retour sur investissements de 12,7% et il possède 1% de l'ensemble des actions dans le monde, annonce la Banque centrale de Norvège sur son site Internet.

Le fonds a vu la valeur de son portefeuille bondir de 14,9% sur la période à 2.385 milliards de couronnes norvégiennes (267,6 milliards d'euros), selon le rapport publié par la banque de Norvège. Sa performance a dépassé de 2,1 points de pourcentage celle de son portefeuille de référence au deuxième trimestre, alors qu'il avait réalisé en 2008 sa plus mauvaise performance depuis sa création il y a dix ans, a précisé la Norges Bank, qui gère le fonds.

"L'économie a montré des signes évidents de stabilisation au deuxième trimestre et l'incertitude concernant le secteur financier a diminué", a expliqué le directeur général du fonds, Yngve Slyngstad. "Cette évolution positive au deuxième trimestre s'est poursuivie au troisième trimestre", a-t-il ajouté.

Le fonds ayant acheté un volume d'actions supérieur à la normale pendant la crise économique et financière, la part des actions qu'il détient dans le monde a plus que doublé au cours de l'année écoulée pour atteindre 1%. Il possède 1,7% de l'ensemble des actions européennes.

Le fonds souverain norvégien, alimenté par les recettes pétrolières et gazières du pays, investit dans des actions et des emprunts d'Etat étrangers avec pour objectif à long terme d'assurer des sources de revenus lorsque les ressources en hydrocarbures seront épuisées.

Il est considéré comme le deuxième plus grand fonds souverain dans le monde derrière celui des Emirats arabes unis et comme le premier investisseur en Europe.