Swatch: chute de 28% du bénéfice semestriel

— 

Swatch Group annonce vendredi un recul de 28% de son bénéfice semestriel, à cause d'une chute de l'activité et des marges, et observe des signes de stabilisation de ses marchés après une vague de déstockage au cours des six premiers mois de l'année.

Le résultat net du groupe de luxe helvétique est ressorti à 301 millions de francs suisses (197 millions d'euros) contre 418 millions de francs suisses un an plus tôt. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 275 millions de francs suisses.

Son chiffre d'affaires brut s'est replié de 15,3% en données corrigées des désinvestissements, à 2,48 milliards de francs, contre 2.927 millions sur une base comparable, tandis que le résultat opérationnel s'est replié à 345 millions, après 593 millions. La marge d'exploitation s'est contractée à 14,7% après 21% et le rendement des capitaux propres (ROE) s'est contracté à 10,9% après 15,9% il y a un an et 15,5% fin 2008.

Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires brut de 2.446 millions et sur un résultat opérationnel de 321 millions.

"Le chiffre d'affaires et la marge opérationnelle réalisés en mai et juin montrent une tendance très positive par rapport aux quatre premiers mois de l'année courante, tendance qui est confirmée en juillet et qui se poursuivra dans les mois à venir", souligne Swatch dans un communiqué de presse.

Le propriétaire des marques Swatch, Bréguet, Blancpain ou Omega constate que le déstockage au niveau des détaillants s'affaiblit et que ces derniers commencent à passer de nouvelles commandes de volume habituel. Pour le second semestre, le groupe table sur un chiffre d'affaires comparable à celui réalisé à la même période en 2008, voire même avec une progression pour certaines marques importantes.

Des mesures de réduction des coûts plus accentuées ont été appliquées où nécessaire, sans pour autant mettre en danger la stratégie de croissance continue à long terme, rajoute Swatch.