Opel: RHJ présente une nouvelle offre

J. Bx avec AFP

— 

Le fonds d'investissement RHJ a présenté une nouvelle offre pour la reprise de 50,1% des activités européennes de General Motors, dont le constructeur allemand Opel, a déclaré mardi 1er septembre un porte-parole.

Le fonds basé à Bruxelles a revu à la baisse ses demandes de garanties publiques, à 3,2 milliards d'euros contre 3,8 milliards, et augmenté son offre en cash, à 300 millions d'euros contre 275 millions plus tôt, a précisé le porte-parole.

Berlin avait mis tout son poids dans la balance pour convaincre GM de vendre Opel, qui emploie 25.000 personnes en Allemagne, à un autre candidat, l'équipementier canadien Magna, associé à des partenaires russes.

Mardi, la chancelière Angela Merkel a rompu avec son habituelle prudence politique en promettant de financer à hauteur de 4,5 milliards d'euros un rachat par l'équipementier canadien Magna d'Opel, qui emploie quelque 25.000 personnes en Allemagne, et de sa jumelle britannique Vauxhall. Berlin a déjà accordé un crédit de 1,5 milliard à Opel.

Toujours en vente?

Mme Merkel a dit toujours espérer une solution pour le constructeur automobile avant les élections législatives du 27 septembre. Mais sa stratégie se retourne contre elle, maintenant que l'américain General Motors, maison-mère d'Opel, est redressé financièrement, grâce au soutien du gouvernement américain qui le contrôle à plus de 60%. Le groupe de Detroit pourrait même choisir de ne plus vendre Opel, ni à Magna, ni à RHJ, mais de le garder dans son giron.