Baisse des bénéfices de ABInBev en 2008

E24

— 

ABInBev, le leader mondial de la bière, a souffert fin 2008. Son bénéfice net ressort en baisse de 31% à 2,099 milliards d'euros. Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice a fondu à 294 millions d'euros, contre 1,202 milliard d'euros à la même période l'année précédente, en raison du rachat d'Anheuser-Busch a pesé sur les résultats. En revanche, le chiffre d'affaires a bondi 11,5% à 16,102 milliards d'euros en 2008, et de 35% sur le seul quatrième trimestre à 5,2147 milliards d'euros. La marge d'exploitation (normalisée) a chuté à 25% contre 27,2% en 2007.

Le marché de la bière n'a pas été au beau fixe, avec des volumes atones sur l'ensemble de l'année, et une baisse importante en Europe centrale et de l'Est (-6,1% de croissance organique) et en Europe de l'Ouest (-4,8%). Comme le nouveau leader mondial n'a pas atteint ses objectifs aucun bonus ne sera distribué au management. Il a aussi nettement réduit son dividende, à 0,28 euro contre 2,44 euros versés l'an dernier.

Toutefois, pour 2009, le brasseur est confiant. L'intégration d'Anheuser-Busch, racheté pour 52 milliards de dollars fin 2008, se passe plus rapidement que prévu. ABInBev compte obtenir des synergies de 2,25 milliards de dollars, contre un objectif de 1,5 milliard de dollars annoncé auparavant. Endetté par cette acquisition, le brasseur veut réduire son endettement en 2009. Pour se faire, il compte réaliser pour au moins 7 milliards de dollars de cessions et réduire ses dépenses d'investissement d'au moins 1 milliard.