CIT prévoit une perte

— 

CIT Group, le prêteur américain des PME en pleine restructuration, ne pourra respecter les délais pour déposer à temps ses résultats auprès de la SEC, le gendarme boursier.

Le groupe, qui a menacé récemment de déposer le bilan, indique qu'il prévoit de perdre 1,5 milliard de dollars au cours du deuxième trimestre 2009. Cette perte est due à une charge de dépréciation de 2,1 milliard de dollars pour refléter la perte de valeur de son actrivité de prêts immobiliers que le groupe va céder.

Bien qu'ayant reçu un prêt de 3 milliards de dollars, CIT n'exclut toujours pas de faire faillite. Depuis le début de l'année, son cours de Bourse a perdu 84% de sa valeur.