Les fortunes chutent en Russie

C.V. avec AFP

— 

La crise financière a touché de plein fouet les hommes les plus riches de Russie, la valeur totale de leurs fortunes ayant chuté de plus de 70% à 142 milliards de dollars, selon le classement annuel du magazine Forbes publié ce vendredi. "La crise a touché tout le monde: les financiers et les métallurgistes, les pétroliers et les producteurs d'articles de consommation courante", estime Forbes, qui recense chaque année les 100 personnes les plus riches.

"Aucun membre de la "centurie d'or" n'a vu sa fortune bondir", souligne le magazine. Le classement est dominé cette année par Mikhaïl Prokhorov, propriétaire du fonds d'investissement Onexim, 43 ans, dont la fortune est évaluée à 9,5 milliards de dollars, gagnés notamment dans la métallurgie, l'or et la finance.

La deuxième place revient à Roman Abramovitch, 42 ans et propriétaire du club de football anglais Chelsea, avec 8,5 milliards de dollars, suivi du PDG de la compagnie pétrolière Loukoïl, Vagit Alekperov, qui possède 7,8 milliards de dollars.

Oleg Deripaska, à la tête du géant de l'aluminum Rusal et confronté à de graves problèmes de remboursement de ses crédits, a perdu plus de 25 milliards de dollars et occupe actuellement la 10e place du classement.