Natixis ne sera pas retiré de la cote

Avec Dow Jones Newswires

— 

Natixis restera coté. Souhaitant faire retomber la spéculation qui s'est emparée du titre de sa banque de gros, le nouveau groupe bancaire Banque Populaire Caisse d'Epargne (BPCE), a déclaré lundi soir qu'il n'envisageait pas de procéder à une "radiation" des titres financiers de sa filiale Natixis, mais se réservait le droit de procéder à de nouvelles acquisitions d'actions de la banque d'investissement.

Dans une déclaration auprès de l'Autorité des marché financiers, le groupe a également indiqué envisager le "transfert" de certains actifs Natixis, sans toutefois que le statut ou les activités de sa filiale s'en trouve modifiés.

"Il n'est pas envisagé, en l'état du marché et de la revue stratégique, de projet de radiation des négociations d'une catégorie de titres financiers de Natixis", a déclaré BPCE, alors que les spéculations sur un éventuel retrait de la cote ont provoqué une forte hausse de l'action Natixis depuis une semaine.

BPCE détient désormais 71,54% des droits de vote et du capital de Natixis, après transfert des participations auparavant détenues par Caisses d'Epargne Participations et Banques Populaires Participations, selon l'avis publié lundi par l'Autorité des marchés financiers.

BCPE est la nouvelle entité issue de la fusion des groupes Banque Fédérale des Banques Populaires et de la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne.