3 faillites bancaires de plus

avec AFP

— 

Trois banques régionales aux Etats-Unis ont été fermées vendredi par les autorités, portant à 72 le nombre d'établissements ayant fait faillite dans le pays cette année, a annoncé l'agence fédérale de garantie des dépôts bancaires.

La plus grande faillite du jour est celle de la First State Bank, dont le siège est à Sarasota, sur la côte ouest de la Floride (sud-est). Elle contrôlait 387 millions de dollars de dépôts et 463 millions de dollars d'actifs, a indiqué la FDIC, soit la 21e plus grande faillite de l'année.

Sa maison mère, cotée à la Bourse de New York, ne valait plus que 1,95 million de dollars vendredi à la clôture, après avoir été sommée le 24 juillet par les autorités de rétablir ses finances. Autre banque de la même région, la Community National Bank of Sarasota County était beaucoup plus petite, avec 93 millions de dollars de dépôts et 97 millions de dollars d'actifs.

Ces deux établissements seront repris par un autre, la Stearns Bank, qui a son siège très loin de là, dans le Minnesota (nord). La FDIC a l'habitude de choisir des repreneurs locaux, mais n'a pas pu en trouver dans un Etat durement touché par la crise de l'immobilier, où quatre autres banques avaient déjà fait faillite plus tôt dans l'année.

Enfin, la Community First Bank, qui a son siège dans une région rurale de l'Oregon (nord-ouest), contrôlait 182 millions de dollars de dépôts et 209 millions de dollars d'actifs, a indiqué la FDIC. Sa maison mère était cotée à l'OTCBB, un système d'échange d'actions de gré à gré, et elle ne valait plus qu'un montant infime selon le dernier cours disponible (le 29 juillet), 393.000 dollars.

Un établissement de l'Etat voisin de l'Idaho, la Home Federal Bank, a été désigné comme repreneur. Le coût pour le fonds de garantie de la FDIC a été estimé au total à 185 millions de dollars.