Revivez la journée heure par heure

— 

19h35 - A Wall Street, l'indice Dow Jones accélère encore et gagne 7,11%, soit 600 points, en début d'après-midi.

18h31 - Pas de parachute doré pour les banquiers. Les établissements qui bénéficieront du plan de soutien de l'Etat français devront respecter des engagements "économiques" et "éthiques", "notamment sur la question des rémunérations", annonce Christine Lagarde. La ministre de l'Economie fait référence aux dérives observées ces dernières années à propos des rémunérations de certains patrons.

18h21 - Les régulateurs du secteur financier annoncent qu'ils se réuniront mardi pour réviser les normes comptables. Le système actuel de juste valorisation (fair value), qui évalue les titres financiers à leur valeur du moment (mark to market) et non à leur valeur d'achat comme dans les précédents systèmes comptables, a eu pour effet d'aggraver la crise.

18h07 - Rebond européen, bis. Après Madrid, Milan et Zürich, l'indice vedette de la Bourse de Bruxelles, le Bel 20, termine lui aussi la séance en hausse de 9,48% à 2.324,80 points. Vienne clôture pour sa part à 12,77%, à 2.257,78 points.

18h00 - La Pologne veut doubler sa garantie sur les dépôts bancaires pour les particuliers qui atteint ainsi 50.000 euros.

17h56 - Redécollage nordique. Les Bourses scandinaves finissent la journée en forte hausse, à l'image de Copenhague: la place danoise a gagné 9,96%, un record.

17h52 - La Banque d'Angleterre vient en aide à une banque islandaise. Elle va prêter 100 millions de livres (127 millions d'euros) à Landsbanki, active au Royaume-Uni, pour aider ses créanciers britanniques.

17h49 - Londres clôture en forte reprise à +8,26% (4.256,90 points).

17h44 - Rebond européen. Madrid termine la séance sur une hausse record de 10,65%, à 9.955,7 points. Milan clôture dans le même élan, avec une hausse de +11,49%, à 22.642 points. La Bourse suisse s'adjuge +11,39%, à 5.956,32 points.

17h36 - Wall Street appuie sur l'accélérateur. L'indice Dow Jones prend 500 points, soit 6%, à l'approche de la mi-séance.

17h35 - Hausse historique du Cac 40 en une séance: +11,09% à 3.528,78 points à la clôture. L'indice parisien signe sa plus forte hausse en vingt ans.

17h24 - L'ONG Transparency International France profite de la crise pour rappeler qu'il "n'y aura pas de reconstruction crédible du système financier international" sans "remède" contre les paradis fiscaux.

17h15 - 1.700 milliards d'euros. C'est la somme que les pays de l'Union européenne sont prêts à débourser pour venir en aide à leurs banques à l'issue d'une journée d'annonces sans précédent. Berlin a ainsi promis jusqu'à 480 milliards d'euros, Paris 360 milliards et Madrid et Vienne, 100 milliards.

17h10 - La Bourse de Londres s'envole elle aussi et gagne plus de 7%.

17h02 - L'indice de Francfort gagne plus de 10% et passe au-dessus des 5.000 points.

17h01 - Revigoré par le plan de relance européen, le Cac 40 accélère sa hausse à l'approche de la clôture et prend 8,49%.

17h00 - Le plan de soutien aux banques de 360 milliards d'euros "n'aura pas d'impact direct sur les finances publiques", affirme le ministre du budget Eric Woerth, qui maintient ses prévisions de déficit public à 2,7% du PIB.

16h53 - A contre-courant. Au milieu des hausses de ses consœurs, la Bourse de Moscou voit ses deux indices, le RTS et le Micex, clôturer en forte baisse de 6,34% et de 4,85%.

16h40 - L'Italie dépensera "autant que nécessaire" pour aider ses banques, assure le ministre des Finances Giulio Tremonti à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire. D'autre part, la Banque d'Italie mettra jusqu'à 40 milliards d'euros à disposition des banques.

16h35 - Le Footsie-100, indice des valeurs vedettes de la Bourse de Londres, gagnait 4,85% à 16h30.

16h30 - Les Etats-Unis veulent coopérer avec le reste du monde pour "établir un nouveau cadre de régulation" financière, annonce un haut responsable du Trésor américain.

16h28 - L'Autriche annonce garantir les prêts interbancaires jusqu'à 85 milliards d'euros.

16h22 - L'agence de notation financière Moody's envisage d'abaisser la note de Morgan Stanley. Le contexte de chute des marchés réduit "le potentiel de revenus et de bénéfices" de la banque américaine malgré la prise de participation de Mitsubishi UFJ Financial.

16h17 - Le président russe Dmitri Medvedev promulgue les lois visant à stabiliser le marché financier. Les analystes chiffrent ce plan à plus de 150 milliards de dollars.

16h07 - Le Cac 40 gagne 6,33% après le présentation du plan de relance français par Nicolas Sarkozy.

15h54 - "Ceux qui ont fauté seront sanctionnés", a promis Nicolas Sarkozy lors de son discours sur le plan de relance face à la crise.

15h46 – "L'expérience du FMI lors de 122 crises bancaires montrent que si une crise est bien gérée, le coût net pour le contribuable peut être proche de zéro, ou même meilleur", affirme Dominique Strauss Kahn, directeur général du FMI.

15h40 - A la Bourse de Franfort, le Dax gagne plus de 8% après l'annonce du plan de sauvetage allemand.

15h36 - "Nous mettons des fonds propres à disposition de toutes les banques qui en feraient la demande, la Société générale ni plus ni moins", a lancé le président de la République comme on lui demandait si l'Etat s'apprêtait à venir au secours de la Société générale.

15h35Morgan Stanley bondit de plus de 50% en Bourse, à l'ouverture de Wall Street.

15h31 - Le Nasdaq ouvre ne hausse de 5,27%, à 1.736,49 points.

15h33 - Wall Street gagne plus de 4% dans les premiers échanges.

15h29 - La Bourse de Sao Paulo ouvre en forte hausse de 4,76%.

15h27 - Pour fonctionner, les plans de secours aux banques doivent s'accompagner d'un renforcement de la régulation internationale, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. Il faut mettre fin aux "excès du marché", a-t-elle poursuivi.

15h22 - Et jusqu'à 40 milliards d'euros seront consacrés pour recapitaliser les banques françaises qui seraient en difficulté, a continué le chef de l'Etat.

15h14 - L'Etat français garantit les prêts interbancaires pour 320 milliards d'euros, annonce Nicolas Sarkozy lors de son discours sur le plan de relance français face à la crise.

15h04 - A 30 minutes de l'ouverture de Wall Street, la Bourse de Madrid accélérait sa hausse, gagnant un peu plus de 8%.

14h54 - La Bourse de New York devrait ouvrir en forte hausse, les contrats à terme sur le Dow Jones gagnant 330 points (+3,9%) environ 45 minutes avant le début de la séance.

14h41 - La Banque centrale suédoise ajoute 15,6 milliards d'euros supplémentaires à l'enveloppe financière qu'elle destine aux banques pour faire face à la crise.

14h38 - La Bourse saoudienne, la plus importante du monde arabe, a clôturé lundi sur une forte hausse de 9,5%, deux jours après avoir touché un plus bas sur quatre ans.

14h37 - Mitsubishi UFJ Financial vole au secours de Morgan Stanley. Le groupe bancaire japonais confirme qu'il prendra une participation de 21% dans le capital de la banque américaine. Mitsubishi UFJ obtient des actions préférentielles et un siège au conseil d'administration.

14h37 - Une centaine d'épargnants espagnols en colère manifestent après avoir perdu leurs économies placées dans des produits financiers liés à la banque d'affaires américaine en faillite Lehman Brothers. Il se disent mal informés.

14h27 - La Caisse des Dépôts (CDC) a dégagé au premier semestre un résultat net de 731 millions d'euros, en baisse de 57%, notamment du fait de la baisse des marchés boursiers.

14h05 - Les autorités américaines travaillent à la mise en place d'un plan de garantie interbancaire, à l'image de ce qui a été annoncé dimanche par les pays de la zone euro, affirme la chaîne d'informations financières CNBC.

14h01 - Le Trésor américain annonce qu'il était en train de "mettre sur pied un programme d'achat d'actions dans une large gamme d'institutions financières" dans le cadre de son plan de sauvetage des banques dont les grandes lignes ont été dévoilées à Washington.

13h56 - Le gouvernement allemand va proposer aux députés un plan de secours aux banques comprenant une garantie de 400 milliards d'euros sur les prêts interbancaires et 80 milliards d'euros pour recapitaliser les instituts en difficulté.

13h50 - La Banque centrale de Suède estime dans un communiqué qu'il y avait "une lumière au bout du tunnel" dans la crise financière internationale.

13h40 - La Société Générale dément "formellement les rumeurs malveillantes" qui ont fait chuter son titre de plus de 15% à la Bourse de Paris et annoncé qu'elle allait saisir l'Autorité des marchés financiers pour enquêter à ce sujet.

13h29 - Les échanges boursiers ont été suspendus pour une heure à 15H08 (11H08 GMT) sur l'une des deux Bourses de Moscou, le Micex, en raison d'une forte baisse des cours, a indiqué le Micex sur son site internet.

13h26 - La Bourse de Hong Kong termine sur un bond de 10,24% à 16.312,16 points, alors que les investisseurs repartaient à la chasse aux bonnes affaires après les initiatives internationales pour venir en aide au système bancaire en difficulté.

13h09 - La Société Générale plonge de 15%, à 42,50 euros, à contre-courant de la tendance globalement positive dans le secteur bancaire. Selon un opérateur, des spéculations autour d'un rapprochement avec l'italien UniCredit (UC.MI) ont ressurgi. Un autre opérateur attribue le repli du cours de Bourse à des spéculations autour d'une augmentation de capital garantie par l'Etat et/ou de pertes dans le domaine des produits structurés. Il ajoute que toutes ces spéculations semblent sans fondement à ce stade. Société Générale a refusé de s'exprimer à ce sujet.

13h04 - José Luis Zapatero, le chef du gouvernement socialiste espagnol annonce qu'il va garantir les prêts que se font les banques entre elles jusqu'à un montant maximum de 100 milliards d'euros pour 2008.

12h59 - La Bourse de Londres rebondit (+4,74%).

12h51 - L'indice de la Bourse de Bombay en Inde rebondit de 7,64% à la clôture.

12h44 - Le Premier ministre britannique Gordon Brown appelle à une vaste réforme du système financier international dans le cadre d'un "nouveau Bretton Woods", la conférence sur la régulation financière qui s'est tenue aux Etats-Unis en 1944.

12h43 - Le Premier ministre russe Vladimir Poutine ordonne lundi à son gouvernement d'accélérer la mise en place du plan anti-crise, afin que ses effets parviennent plus vite au consommateur final, ont rapporté les agences russes.

12h37 - La Bourse d'Athènes suspend temporairement les transactions sur la Banque du Pirée et la Banque Proton dans l'attente d'une éventuelle absorption de cette dernière par échange de titres.

12h27 - La Bourse de Reykjavik, dont les échanges sont suspendus depuis jeudi 9 octobre, reprendra ses activités mardi avec un jour de retard sur l'annonce initiale, indique la place financière islandaise.

12h27 - Les cours du brut prennent trois dollars en début d'échanges européens. Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échange à 77,11 dollars, prenant 3,02 dollars par rapport à son cours de clôture de jeudi soir. A la même heure, le baril de "light sweet crude" pour la même échéance vaut 80,87 dollars, gagnant 3,17 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

12h20 - Le gouvernement des Emirats arabes unis annonce que la garantie sur les dépôts bancaires annoncée la veille s'appliquerait pendant trois ans et qu'elle bénéficierait également aux banques étrangères effectuant d'"importantes opérations dans le pays". Une source au sein du milieu bancaire a toutefois affirmé que cette garantie ne s'appliquerait pas aux banques régionales.

12h16 - La garantie publique apportée par le gouvernement français aux banques, devrait être plafonnée à 300 milliards d'euros, croit savoir le journal Le Monde dans son édition datée de mardi. L'Etat doit apporter "sa garantie à un véhicule de refinancement des banques, qui ira chercher sur les marchés l'argent dont ces établissements ont besoin pour fonctionner, et qu'ils ne se prêtent plus", explique le quotidien. "Cette garantie publique, qui courra jusqu'à la fin de l'année 2009, devrait être plafonnée à hauteur de 300 milliards d'euros, étant entendu que la totalité de cette somme ne sera pas atteinte si le marché interbancaire se remet à fonctionner normalement", est-il ajouté.

12h14 - La Bourse de Paris poursuit son rebond (+6,47%).

12h04 - Le président de la République Nicolas Sarkozy recevra mardi les banquiers et assureurs français, annonce l'Elysée. Il s'agit de la troisième réunion du président avec les dirigeants des secteurs de la banque et de l'assurance depuis l'accélération de la crise financière en septembre.

10h57 - Les banques centrales européennes étendent leurs actions concertées. La BCE, la Banque d'Angleterre (BoE) et la Banque nationale suisse (BNS) vont proposer aux banques des prêts en dollars à des taux fixes et pour un montant illimité sur 7, 28 et 84 jours, selon un communiqué. "Les banques pourront emprunter le montant qu'elles veulent au cours de ces opérations", précise l'institution de Francfort (ouest), soucieuse d'envoyer un signal fort aux marchés. La Banque du Japon pourrait aussi adopter ce dispositif.

10h47 - Le plan de sauvetage bancaire du gouvernement allemand prévoit des garanties se montant à 400 milliards d'euros ainsi qu'une somme de 70 milliards d'euros pour recapitaliser des établissements en difficulté.

10h38 - La suspension des règles de concurrence pendant la crise bancaire serait "la recette pour le chaos", prévient la commissaire à la Concurrence, Neelie Kroes, alors que certaines voix ont plaidé en ce sens, notamment en France. "L'Europe serait dans une situation plus mauvaise sans la politique de la concurrence (...). Ce serait la jungle", juge la commissaire lors d'une conférence sur la politique de concurrence. Bruxelles va publier "très rapidement des lignes directrices" sur l'application des aides d'Etat au secteur financier, précise-t-elle.

10h27 - La Bourse de Hong Kong termine sur un bond de 10,24% à 16.312,16 points.

10h26 - La Bourse saoudienne, la plus importante du monde arabe, ouvre sur une nette hausse de 5,4%, repassant au-dessus du seuil symbolique des 6.000 points, après avoir touché samedi un plus bas de quatre ans.

10h25 - Le gendarme financier britannique réclame poliment des rémunérations plus "saines". "Il semblerait que le mode de rémunération en vigueur puisse avoir été incompatible avec une gestion des risques saine", affirme le directeur de l'Autorité des services financiers (FSA), Hector Sants, dans une lettre adressée aux patrons des établissements bancaires du Royaume-Uni. "Il est possible que les banques aient fréquemment incité financièrement leurs équipes à prendre des risques, sapant le système destiné à contrôler ces risques, au détriment des actionnaires, des épargnants, des créanciers et, au final, des contribuables", poursuit le courrier.

9h52 - La Bourse d'Istanbul gagne plus de 5% à l'ouverture.

9h46 - La Bourse de Shangaï clôture en hausse de 3,65%.

9h44 - La Bourse de Milan prend plus de 6%, les valeurs bancaires s'envolent.

9h42 - L'indice ATX de la Bourse de Vienne est en forte hausse de 10,52%.

9h42 - L'indice vedette de la Bourse de Bruxelles, le BEL 20, gagne 5,84% en début de séance.

9h37 - La Bourse de Paris poursuit son rebond, en hausse de 6,93%.

9h34 - Le Japon songe à garantir tous les dépôts bancaires, selon l'agence de presse Jiji.

9h30 - La Bourse de Paris rebondit nettement (+ 5,99%).

9h29 - La Bourse suisse ouvre en hausse de plus de 5%.

9h25 - La Bourse d'Amsterdam gagne plus de 5% à l'ouverture.

9h17 - Les deux places boursières de Moscou affichent des tendances opposées à leur réouverture, le RTS affichant une baisse de 2,54% et le Micex une hausse de 2,68%, un peu moins d'une heure après l'ouverture.

9h09 - La Bourse de Londres gagne plus de 5%.

9h08 - La Bourse de Madrid en hausse de plus de 5% à l'ouverture.

8h56 - "Il ne s'agit pas de faire des cadeaux aux banquiers, il s'agit de faire en sorte que les consommateurs, les investisseurs puissent continuer à fonctionner d'une façon rationnelle", a déclaré Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe et Premier ministre luxembourgeois, sur la radio RTL. "Si on reste les bras croisés tout s'écroule", a-t-il ajouté. "Je crois que la croissance européenne sera de très faible niveau en 2009, reste à voir comment les différents pays vont réagir au ralentissement conjoncturel", a-t-il encore indiqué.

8h55 - Londres va investir jusqu'à 37 milliards de livres dans les banques RBS, HBOS et Lloyds TSB.

Le gouvernement britannique a annoncé qu'il allait recapitaliser les banques RBS, HBOS et Lloyds TSB jusqu'à hauteur de 37 milliards de livres (47 milliards d'euros), dans le cadre de son plan de sauvetage du secteur bancaire annoncé il y a une semaine.

8h51 - Le dollar baisse face à l'euro et au yen dans les échanges asiatiques, la confiance des investisseurs étant toujours basse en dépit de la promesse des ministres des Finances du G7 de soutenir les grandes banques dans la crise financière.

8h51 - "Je pense que la confiance doit venir. Je pense qu'il n'y a pas de raison aujourd'hui, ni pour les déposants, ni pour les intervenants sur le marché, ni pour les chefs d'entreprises de craindre quelque chose", déclare Dominique Strauss-Kahn, Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), sur Europe 1.

8h49 - Dans un communiqué commun, la présidence française de l'UE et la Commission européenne ont "accueilli favorablement la disponibilité du FMI à apporter son assistance technique et financière selon les besoins qu'aurait la Hongrie, afin de soutenir la confiance et la stabilité". "L'Union européenne se tient prête à utiliser tous les instruments disponibles dans le cadre du Traité (européen) pour venir en complément d'une possible assistance financière", ajoute le texte. La Hongrie est particulièrement chahutée par la crise financière. La devise nationale hongroise, le forint avait perdu environ 10% de sa valeur en 24 heures jeudi 9 octobre, avant de continuer à céder du terrain vendredi.

8h32 - La plupart des marchés financiers du Golfe ouvrent en hausse, avec en tête les deux Bourses des Emirats arabes unis, en progression de 3,3% à Dubaï et de 4,5% à Abou Dhabi.

8h27 - Les marchés asiatiques rebondissent. A 06H15 GMT, Hong-Kong gagnait 3,24%, Singapour 2,98% et Bombay 5,38%, tandis que Sydney et Séoul ont clôturé sur des gains respectifs de 5,55% et 3,79%. Wellington en revanche a perdu 0,82% et Jakarta, fermée depuis mercredi en raison de fortes baisses, était en recul de 3,43%. En baisse en début de séance, la Bourse chinoise de Shanghai est quant à elle repassée dans le vert, progressant de 1,48% à 06H15 GMT. La Bourse de Tokyo est fermée pour cause de jour férié.

5h27 - Le Premier ministre islandais accuse dans une interview la Grande-Bretagne d'avoir "intimidé un petit voisin" à propos des fonds gelés dans la banque en ligne Icesave, et menace de lancer une procédure judiciaire en réaction.

5h24 - La presse française salue le ton et la forme du plan de l'Eurogroupe.

5h15 - L'économie de Hong Kong a de forte chances d'entrer en récession dès l'an prochain, avertit le sécrétaire aux Finances de l'île. "Je pense que l'orage se rapproche. Il est inévitable que Hong Kong, en tant que centre international de la finance, soit affecté (par la crise économique mondiale)", a déclaré John Tsang qui s'adressait au Parlement. En de telles circonstances, j'estime que le risque pour Hong Kong d'entrer en récession l'an prochain est de plus en plus élevé", a-t-il ajouté.

2h18 - La bourse de Séoul a ouvert en hausse de 2,5%.

0h02 - Le Premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero se déclare confiant sur l'efficacité du plan adopté dimanche à Paris par l'Eurogroupe.