KKR veut racheter des activités brassicoles à ABInbev

A.-S. G. avec AFP

— 

Le fonds d'investissement américain KKR est en phase finale de négociation avec le numéro un mondial de la bière, ABInbev, pour lui racheter sa filiale sud-coréenne Oriental Brewery, pour 1,8 milliard de dollars, révèle le Wall Street Journal.

L'annonce de cette cession, qui sonnerait comme "le signal d'une réouverture du marché des rachats par endettement en Asie", pourrait être rendue public jeudi, lorsque AB Inbev publiera ses résultats pour le premier trimestre, écrit le Wall Sreet Journal, qui cite des sources proches du dossier.

La semaine précédente, le quotidien britannique Financial Times avait rapporté que KKR était favori pour reprendre le brasseur sud-coréen et qu'un accord de cession était proche. Selon ce journal, l'opération permettrait à ABInbev de dégager de l'argent frais afin de rembourser ses dettes, contractées pour la fusion de 52 milliards de dollars qui lui a donné naissance en novembre, entre le belgo-brésilien Inbev et l'américain Anheuser-Busch.