La valeur des logements anciens baisse

G. G. avec AFP

— 

Les logements anciens ne cessent de perdre de la valeur. Toujours en fort repli sur un an, ils sont repartis à la baisse au mois d'août, après une légère hausse en juillet, selon l'étude mensuelle publiée mardi par la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim).

Les prix ont baissé de 1,2% au mois d'août par rapport à juillet, selon la Fnaim. Le recul a été quasi équivalent pour les maisons (-1,3%) et les appartements (-1,1%).

"Cette nouvelle baisse, qui intervient après celle observée au cours du mois de juin (-1,8%), se traduit par un mouvement de stabilisation des prix à court terme (-0,6% au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents)", note la Fnaim dans son étude.

En juillet, les prix des logements anciens avaient en revanche enregistré une légère hausse de 0,4%.

"Ces évolutions, qui atténuent la pression à la hausse des prix observée au cours du 2e trimestre 2009 (+3,9%), rendent difficile" les prévisions "pour les mois à venir", poursuit la Fédération.

Sur un an, les prix des appartements affichent un recul de 7,2%, et ceux des maisons une baisse de 8,9%.

Ce retournement du marché intervient après une dizaine d'années de hausse ininterrompue. Les prix avaient pris 14% en 2003, 15,5% (un record) en 2004, 10,9% en 2005, 7,2% en 2006 et 3,6% en 2007.