Groupe Flo cesse de développer Bistro Romain

E24 avec AFP

— 

La société de restauration Groupe Flo a réalisé en 2008 des résultats en forte baisse après une année marquée par une "dégradation de la consommation", et annoncé, dans un communiqué jeudi 5 mars, l'arrêt du développement de l'enseigne Bistro Romain. Il accuse une perte nette de 38,4 millions d'euros, liée à une dépréciation de la valeur de la marque Bistro Romain, dont le groupe a annoncé "l'arrêt du développement".

Interrogé par l'AFP, le président Directoire Dominique Giraudier a précisé qu'il ne s'agissait pas de fermer les 32 Bistro Romain mais de faire passer progressivement ceux qui ont "un bon emplacement" sous d'autres marques du groupe, comme Hippopotamus, Taverne de Maître Kanter ou Tablapizza. "Sans la dépréciation de Bistro Romain, le résultat net aurait été de 10 millions d'euros", a ajouté Dominique Giraudier.

Le bénéfice opérationnel courant chute de 55,7% à 14,4 millions d'euros. Groupe Flo avait annoncé le 10 février un chiffre d'affaires annuel en baisse de 4,6% à périmètre comparable (+2,5% en prenant en compte la croissance externe).

Groupe Flo avait annoncé le 10 février un chiffre d'affaires annuel en baisse de 4,6% à périmètre comparable (+2,5% en prenant en compte la croissance externe). Selon Dominique Giraudier, cette baisse d'activité est liée à la chute de la consommation "progressive" en fin de premier semestre et durant l'été, puis "brutale" au 4e trimestre 2008. "L'activité touristique s'est effondrée", ajoute-t-il, notamment aux dépens des brasseries.

Pour y pallier, Groupe Flo a multiplié "les offres commerciales agressives" avec des menus tout compris très encadrés, des cartes de fidélité. "On voit une inflexion", a estimé Dominique Giraudier, "surpris" par le succès de certaines cartes de fidélité.